17 novembre 2012

Émission commune France-Suède

Axel de Fersen était mentionné hier, nous restons en Suède. Voici une enveloppe Premier Jour du 9 novembre 2012 Gustav III à l'Opéra Royal de Stockholm dédicacée par le graveur Lars Sjööblom, qui était sur le stand de la Suède lors du Salon philatélique d'automne à Paris. Il est intéressant de lire que le roi Gustav III, selon un texte d'A. Geoffroy, avait des liens étroits avec la Cour de France, qu'il est venu à Paris le 7 juin 1784, à une époque où passer par la capitale française c'était être dans le coup. 

Le roi de Suède a soupé notamment chez la Princesse de Lamballe, lynchée huit ans plus tard, et allait souvent à des représentations. Il fut assassiné la même année que l'amie de la reine de France au cours d'un bal masqué à l'Opéra Royal de Stockholm par Jacob Anckarström, peut-être à la suite d'un complot.

Gustav III avait un point commun inattendu avec le couple royal français, il a tardé à consommer son mariage : sept ans pour Louis XVI et Marie-Antoinette mais neuf ans pour Gustav III et Sophie-Madeleine de Danemark. Les alcôves royales sont une autre forme d'opéra, les sujets pour une émission commune France-Suède ne manquent pas.
Une enveloppe Premier Jour.
Le Bal Masqué, Gustav III à l'Opéra Royal de Stockholm,
 un opéra historique en cinq actes créé le 27 février 1833
à l'Opéra Le Peletier à Paris (Académie Royale de Musique).
Lars Sjööblom / Gustav Martensson / Posten AB.

Le bloc suédois de deux timbres ne comporte pas de code à barres, contrairement au bloc français.

 
Daniel François Esprit Auber sur le timbre suédois (à gauche)
de cette émission commune le 9 novembre 2012.
Lars Sjööblom / Gustav Martensson / Posten AB.

Le cachet Premier Jour français le 9 novembre 2012.

Voir
Le Portail du Timbre le 8 novembre 2012, émission commune France-Suède Le Bal Masqué
Gustave III et la Cour de France, sur Wikisource, par A. Geoffroy 
Gustav III på Kungliga Operan sur Filateli.info

0 commentaire:

Il n'y a pas encore de commentaires.
Soyez le premier à réagir !

Enregistrer un commentaire

C'est à vous.

Un billet proposé